fbpx Spécialité Théâtre | Lycée Sainte-Marie

Spécialité Théâtre

L’enseignement de spécialité́ de théâtre propose d’associer une pratique de jeu et une expérience de spectateur approfondie par la découverte de nombreux spectacles et la construction d’une culture théâtrale.

Cet enseignement permet l’acquisition du vocabulaire d’analyse essentiel pour comprendre les choix opérés pour la création d’un spectacle et de connaissances historiques par l’étude de plusieurs grandes époques de développement de l’art théâtral, y compris dans des traditions non-occidentales.

Au-delà̀ de l’adaptation d’un texte à la scène, l’élève s’interroge sur ce qui constitue et caractérise un spectacle, ainsi que sur la relation entre ce spectacle et ses spectateurs. Il découvre et expérimente, par une pratique de mise en scène, toutes les composantes techniques du théâtre.

Deux artistes mimes sur scène dans une salle vide

C'est quoi ?

  • Jouer, faire jouer, analyser le fait de jouer
  • Plaisir et rigueur.
  • C’est à partir de l’expérience sensible de l’élève que l’analyse se construit. 

    C’est performer, c’est-à-dire penser le texte par la scène
    C’est réfléchir à la séance théâtrale, c’est-à-dire la représentation dans son contexte. 
    C’est la prise en compte du « fait théâtral » c’est-à-dire dimension sociologique et anthropologique mais aussi esthétique et artistique. 

  • C’est une aventure humaine dans laquelle le ratage a sa place.
  • C’est une aventure collective. 

Contenu ?

En première 4 heures 
2 ou 3 heures de pratique en fonction du travail
1 ou 2 heures de théorie en fonction des besoins.

L’année se construit autour de deux perspectives d’étude :

  • L’acteur et le jeu 
  • La représentation et la performance.
  • 2 ou 3 objets d’études divisent le travail d’année : ils visent l’étude d’un fait théâtral ancré dans une époque donnée, pour un public précis.
  • Le travail de jeu au plateau permet d’expérimenter le lien entre le texte, corps, et voix. 
  • La fréquentation assidue des salles de spectacles permet de développer l’esprit critique et d’enrichir les connaissances, les réflexions artistiques et culturelles. 

En terminale, 6 heures 
3 ou 4 heures de pratique en fonction du travail
2 ou 3 heures de théorie en fonction des besoins.
A l’heure où nous écrivons, le programme n’est pas encore défini par le ministère de l’éducation nationale. 

Comment ?

Partir de la pratique pour aller vers les connaissances techniques et culturelles, et d’autre part à toujours partir de l’expérience unique, subjective et non contestable du spectateur qu’est l’élève pour aller vers l’analyse construite et objectivée.
L’élève joue au plateau, fait jouer les autres. Tous réfléchissent à leur pratique et expérimentent leur présence au plateau, dans des vêtements confortables, sans chaussures dans une salle de répétition libérée de toute contrainte matérielle. 
A partir de son expérience sensible du théâtre, en tant que spectateur (7 à 8 spectacles/an), l’élève développe son esprit critique.

Pour qui ?

Tout le monde :

  • Les curieux, les inventifs, les timides, les scientifiques, les littéraires, …
  • Pour ceux qui veulent développer leur présence face à un public, leur éloquence, 
  • Pour ceux qui désirent réfléchir sur les textes et leur théâtralité.
  • Pour ceux qui veulent enrichir leur ouverture culturelle
  • Pour ceux qui veulent prendre confiance en eux.

Dans quel objectif professionnel ?

  • Comédien, metteur en scène, assistant metteur en scène, dramaturge, scénographe
  • Les métiers des arts vivants (chargé des relations avec le public, attaché d’accueil et de médiation)
  • Les métiers de l’éducation
  • Droit – les métiers de la barre
  • Le journalisme – les métiers de la communication et des médias (attaché de presse, chargé de communication, chargé de production)
  • Les sciences politiques 
  • Les métiers de la publicité

Pour tous les métiers où la parole et la présence sont importantes !