fbpx Anglais, monde contemporain | Lycée Sainte-Marie

Anglais, monde contemporain

logo métro londonien

C'est quoi ?

Cet enseignement s’inscrit pleinement dans la continuité du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et doit préparer les élèves aux attentes de l’enseignement supérieur, en approfondissant les savoirs et les méthodes, en construisant des repères solides, en les initiant à l’autonomie, au travail de recherche et au développement du sens critique.

Contenu

Ce programme vise une exploration approfondie et une mise en perspective de la langue, des cultures et des sociétés de l’aire anglophone, ainsi qu’un enrichissement de la compréhension par les élèves de leur rapport aux autres et de leurs représentations du monde.
Il a également pour objectif de préparer à la mobilité dans un espace européen et international élargi, et doit être pour les élèves l’occasion d’établir des relations de comparaison, de rapprochement et de contraste.
Cet enseignement a pour premier objectif d’augmenter l’exposition des élèves à la langue étudiée, de sorte qu’ils parviennent progressivement à une maîtrise assurée de la langue et à une bonne compréhension du monde anglophone et de son inscription dans le monde contemporain. Le travail de la langue et sur la langue est au cœur de cet enseignement. Il prend appui sur une grande variété de supports (presse écrite et audiovisuelle, discours, films, sites d’information en ligne, documents iconographiques, cartographiques, statistiques, etc.) en lien avec l’actualité du monde anglophone.
La langue écrite et orale est travaillée sous tous ses aspects (lexique, grammaire, phonologie) et dans toutes les activités langagières (réception, production et interaction) afin que les élèves soient entraînés à communiquer et puissent approfondir, de manière nuancée, leurs connaissances, et développer leurs compétences. 

Comment ?

Afin d’explorer la langue anglaise et le monde anglophone contemporain de manière approfondie, plusieurs objectifs majeurs seront poursuivis à travers une approche résolument actionnelle, mettant à l’honneur l’élève et la démarche de projet.

Développer les compétences communicationnelles.
Un des principaux objectifs de l’enseignement de spécialité est de développer les compétences communicationnelles des élèves à travers la pratique des activités langagières et la consolidation des compétences linguistiques. Une attention particulière est portée à la communication orale (compréhension, expression, interaction), même si la communication écrite demeure un enjeu important. L’aisance dans la prise de parole (exposé, débat, négociation, médiation, échange informel) sera un objectif privilégié de cet enseignement. 

Développer le goût de lire.
L’enseignement de spécialité vise à favoriser le goût de lire en langue vivante des documents ou extraits de documents de tous ordres (articles de presse, discours, essais, dossiers journalistiques, rapports d’enquête, œuvres de fiction, etc.) et, en guidant les élèves dans ces lectures, à leur proposer une entrée dans les réalités et les problématiques contemporaines des pays anglophones.

Approche actionnelle et démarche de projet : développer l’autonomie de l’élève.
Ainsi les élèves seront amenés à mettre en oeuvre par les élèves des projets concrets, la langue étant utilisée pour effectuer des tâches et pour mener à bien, de manière progressive, des projets en autonomie. 
Par exemple, certaines activités faisant appel à une organisation autonome du travail ou de la circulation de la parole, sur le modèle de la revue de presse ou de la conférence de rédaction, peuvent être mises en place. La constitution par les élèves d’un dossier dans lequel ils présentent des documents travaillés en classe et choisis par eux-mêmes en lien avec les thématiques du programme fait partie de la démarche globale. Ainsi encouragés à développer leur esprit d’initiative, les élèves se constitueront un dossier personnel qui rend compte de leurs acquis en matière de connaissance du monde anglophone.

Varier les supports.
Les élèves tirant le plus grand bénéfice à être confrontés à des supports variés et à une approche multimodale de l’enseignement de la langue étrangère, ils seront  familiarisés , non seulement avec des articles de presse, des discours et des essais, mais également avec des photographies, des chansons et œuvres musicales, des films, des documentaires ou séries télévisées, des extraits de publications scientifiques, sans oublier  l’analyse de documents iconographiques.

Les outils numériques.
Le recours aux outils numériques permet de multiplier les moments d’exposition à la langue et à sa pratique tant dans l'établissement qu'en dehors de celui-ci. Il renforce les compétences des élèves en réception et en production: 

  • recherches documentaires sur Internet, lecture audio, visionnage de journaux ou débats télévisés, d’interviews, de reportages, etc.) ; 
  • un renforcement des entraînements individuels par l’utilisation d’outils nomades, avant, pendant ou après les activités de la classe.
  • la mise en contact avec des interlocuteurs anglophones.

L’utilisation des outils numériques permet de sensibiliser les élèves à l’importance d’un regard critique sur les informations en ligne, de les familiariser avec la recherche, la sélection et la validation des informations, des sources et des ressources accessibles sur la toile.

Activités langagières 
Les élèves qui font le choix de suivre cet enseignement de spécialité à se familiariser avec tous types de supports et de domaines et doivent atteindre, à la fin de la classe terminale, une bonne maîtrise de la langue, à la fois orale et écrite. Le volume horaire conséquent dédié à l’enseignement de spécialité offre la possibilité d’un travail linguistique approfondi sur l’ensemble des activités langagières en faisant porter un accent particulier sur les compétences communicationnelles écrites et orales, selon une démarche progressive en cours d’année et en cours de cycle. La finalité de l’apprentissage des langues vivantes dans le cadre de l’enseignement de spécialité est de viser les niveaux de compétence suivants : le niveau attendu est B2 en fin de classe de première et, en fin de classe terminale, le niveau C1 est visé.

  • Seront exploitées toutes les occasions d’exposition à la langue écrite et orale à travers des supports diversifiés. Tout au long des deux années du cycle terminal, les élèves sont progressivement entraînés à :
    • comprendre l’information contenue dans des documents audiovisuels (émissions de télévision ou radiodiffusées, films), dans une langue authentique aux accents variés ;
    • lire des textes de plus en plus longs et appartenant à différents genres ;
    • aborder des questions en lien avec le monde anglophone contemporain dans ses aspects culturels, sociaux, économiques, politiques et géopolitiques, scientifiques et techniques ;
    • comprendre le sens explicite et implicite des documents pour pouvoir en appréhender les enjeux et les nuances. 
  • A cela s’ajoutent les possibilités de travailler l’expression orale en continu, à travers des prises de parole – spontanées ou préparées – devant l’ensemble de la classe ou en petits groupes.

On favorise l’entraînement à la prise de parole en public, sur un aspect de l’actualité, sous forme d’exposés, de revues de presse, de bulletins ou points d’information.  Ils pourront ainsi gagner en confiance et accroître la fluidité, la précision et la richesse de leur expression orale sur le plan phonologique, lexical et syntaxique. 
La production écrite des élèves prend des formes variées correspondant à des objectifs distincts :
elle permettra aux élèves de manipuler et de consolider les contenus en rapport avec les réalités du monde anglophone, d’approfondir et d’enrichir les contenus linguistiques (lexique, grammaire, syntaxe) 
 Elle peut s’appuyer sur :

  • des pratiques de la vie courante (lettres, blogues, courrier des lecteurs, etc.) 
  • des formes plus codifiées (article, chronique, éditorial, discours, dialogues, suites de texte, courts récits, etc.). 

Elle peut aussi donner lieu à des exercices de médiation (résumé, compte rendu ou note de synthèse, traduction). 

  • Dans sa forme argumentative, la production écrite développe l’esprit critique et encourage les élèves à prendre position. 

La progression permettra aux élèves de fournir des textes de plus en plus longs, complexes et structurés. 

Interaction Une attention particulière est prêtée à l’interaction, qui implique une attitude fondée sur l’écoute, le dialogue et les échanges. Elle suppose, en outre, des activités en groupes : recherche de documents, résolution de problèmes, débats, réalisation d’interviews, animation d’une table ronde, etc.
Les compétences linguistiques sont enseignées en contexte d’utilisation, à l’occasion de l’étude de documents authentiques de toute nature, écrits, audiovisuels et iconographiques. 
Les exercices auxquels ils sont entraînés (contractions de textes, synthèses, analyses) les amènent à consolider et développer leurs compétences langagières. Dans l’enseignement de spécialité, la compétence linguistique constitue un des axes privilégiés du cours. Elle concerne les aspects phonologiques de la langue ainsi que la maîtrise de l’orthographe, du lexique et de la grammaire. 
Le lexique 
L’objectif, pour les élèves du cycle terminal, est d’acquérir un lexique approprié et, pour chaque champ étudié, des définitions précises des concepts et des notions manipulés, sans viser une technicité excessive. 
La grammaire
Comme le lexique, la grammaire est abordée à travers les documents rencontrés en classe dans le cadre des activités de réception et de production – l’objectif progressif étant d’approfondir et d’enrichir le bagage d’outils linguistiques permettant aux élèves de comprendre et d’exprimer des faits et points de vue de plus en plus affinés et nuancés. 

Pour qui ?

Cette spécialité présente un intérêt majeur pour un éventail très large d’élèves et ne s’adresse pas qu’aux spécialistes.
La progression sera graduelle et la spécialisation visée préparera à l’enseignement supérieur sans être déjà universitaire.
Un espace de différenciation sera offert afin de permettra à chaque élève de progresser.

Dans quel objectif professionnel ? 

Cette spécialité ouvre à des débouchés multiples et variés.
Elle s’avèrera essentielle pour les élèves visant des carrières dans les domaines suivants :

  • Sciences Po
  • Droit
  • Journalisme

Mais également : 

  • Les carrières d’ingénieurs
  • La médecine